Cuisinez sain

Manger bio ou pas, vous avez fait votre choix ?

Benoit Giroit s’assure que ces lapins broutent de l’herbe fraîche dans leurs pâturages. Pour lui, la qualité supérieure des aliments biologiques ne fait aucun doute. « Prenons les pommes : Elles vont avoir reçu 14 ou 15 traitements aux fongicides, et comparez là à une pomme biologique. Je crois que le consommateur comprend très bien lequel de ces deux aliments est le plus sain et le plus nutritif« . D’autres agriculteurs ne voient pas, pour le moment, le besoin de passer au bio. Pour des raisons propres (pas de perception de différence), mais aussi pour des questions de coût et de durée de conversion. On ne peut pas décréter vouloir passer au bio, cela prend plusieurs années pour convertir une exploitation à un mode de production sain. Dans la tête de nombreux agriculteurs comme de consommateurs, le bio n’est pas forcément meilleur pour la santé.

Une récente enquête Britannique montre que les aliments biologiques ne sont pas plus nutritifs que les aliments conventionnels. Seulement 13 des 33 nutriments analysés montraient des différences, non significatives. L’année dernière, une autre étude, réalisée aux Etats-Unis, concluait elle que les produits bio contenaient plus d’antioxydants que les produits conventionnels. Mais la pus grande différence reste l’absence de substances chimiques. « En choisissant un produit bio, qui n’a reçu ni pesticide, ni herbicide, ni fongicide, au minimum, vous n’allez pas ingérer tous les produits de synthèse, les produits chimiques. « Je pense qu’au bout du compte, après 40 ans, cela apporte une meilleure santé ».

L’agriculture biologique est surtout meilleure pour la santé de la planète disent ceux qui la défende, mais pour de nombreux consommateurs, le prix du bio est trop élevé. Nous consacrons actuellement 12% de nos revenus à l’alimentation, c’est 3 fois moins qu’il y a 40 ans. Cette part qui diminue sans cesse est paradoxale. Car sans (bonne) nourriture nous sommes condamnés à ne pas aller très loin. Manger bio, ou pas, vous avez fait votre choix ?

Source : reportage Canoe.tv



Les commentaires :

même si ça reste un peu cher, oui, je mange bio et je me sent bien depuis.

selon une étude :
* 90 % des français estiment que les produits AB contribuent à préserver l’environnement ;
* « Près d’un Français sur deux (47 %) consomme des produits biologiques au moins une fois par mois » et « plus d’un sur deux (56 %) se sent proche des valeurs bio ».
* ils achètent leurs produits AB, pour 72 % en grandes et moyennes surfaces, 43 % sur les marchés, 29 % en magasins spécialisés, 22 % auprès d’artisans-commerçants et 22 % directement à la ferme ;
* la majorité des consommateurs de produits AB habitent dans les régions Île-de-France et du pourtour méditerranéen.

un jour ou l’autre, les produits bio seront beaucoup plus accessible, mais c’est aussi des habitudes alimentaires à changer, surtout chez les jeunes.

Le bio c’est bien, en manger c’est mieux.

je ne mange pas forcement bio, mais je fais l’effort de faire des plats bio pour mes enfants.

C’est pas forcement que c’est cher, c’est surtout qu’on est pour l’instant ancré dans une société de consommation qui fait que c’est des habitudes alimentaire à changer progressivement, comme le disait Bsef.

Des Fast Food Bio ça pourrait être une idée à lancer, si ça n’a pas déjà été fait.

Les fast-food bio existent déjà, mais ils ont rien à voir avec le traditionnel hamburger-frites. Ce sont plutôt des aliments frais et naturels, destinés à une clientèle active.
C’est très tendance !

Manger bio c’est bien meilleur pour le goût mais je trouve que les prix sont encore un peu trop chers sur certains produits et c’est bien dommage…

En Belgique, il y a une chaîne particulièrement active dans le fast-food bio, en l’occurrence Exki. Cette dernière est aussi active dans le Nord de la France. Toutefois, on est clairement sur du haut de gamme mais leurs produits sont exceptionnels!

Avant même de manger bio j’ai commencé par manger moins. Et c’est fou déjà le bien que cela peut faire.

Être bio, c’est aussi manger moins de viande et plus de produit locaux

Des Fast Food Bio ça pourrait être une idée à lancer, si ça n’a pas déjà été fait.

En ce qui concerne les fast-food bio, de nombreux restaurants se sont déjà lancés dans l’aventure, a l’image de Class’Croûte qui propose des plateaux repas bio à des prix équivalents aux produits traditionnels, ou encore le chef Marc Vayrat, qui a créer son fast-food bio il y a peu.

C’est sur que le bio deviendra de plus en plus facile d’accès. Comme la demande augmente, les prix baissent 🙂 Et en plus c’est bon pour la santé: What else

Mangé bio c’est une façon de vivre de penser! Cela passe entre autres par consommer des produits produits localement et issus de modes de cultures biologiques. Les modes de cuisson sont également intégrables dans ce concept avec des ustensiles utilisant moins de matières grasses et autres huiles.

j’adore le bio aussi, mais c’est tellement hors de prix….

il y a quelques années, je pensais pas que le bio puisse percer
maintenant j’ai changé d’avis tellement les prix ont baissé, tellement l’offre s’est améliorée !!

Laisser un commentaire

(required)

(required)